Collecting Design PDF, EPUB

Il ira sans aucun doute à un collectionneur qui comprend très bien l’évolution du style d’Arad.


ISBN: 3836519917.

Nom des pages: 270.

Télécharger Collecting Design gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Investir sagement, constituer une collection

Tuyaux de pros sur le design que vous préférez : comment en profiter et faire des profits

Le précédent ouvrage d’Adam Lindemann chez TASCHEN, Collecting Contemporary a remporté un succès sans précédent en proposant au lecteur profane une introduction à la manière de collectionner l’art contemporain, avec des interviews vérité des plus grands acteurs du marché de l’art international. Si ce livre représentait essentiellement l’aboutissement de la fascination personnelle de Lindemann pour l’art, Collecting Design a commencé à peu près de la même manière quand il s’est mis à aménager sa nouvelle maison. « Des collectionneurs d’art comme moi, qui accrochaient chez eux de magnifiques tableaux contemporains aux murs, voyaient brusquement leur mobilier paraître triste et fatigué à côté », écrit Lindemann dans sa préface, avant de raconter comment son hobby s’est changé en passion et en soif inextinguible de savoir. Ce qui explique que ce nouvel ouvrage parvienne à nous offrir cette introduction parfaite à l’art de collectionner le design: il retrace le chemin parcouru par l’auteur lui-même.

Tout a commencé à la fin du dix-huitième siècle, lorsque des artistes ont conçu des pièces de porcelaine en édition limitée, extrêmement recherchées. De l’art déco à la Wiener Werkstätte, du Bauhaus aux Eames, en passant par les modernistes français et toute une série de designers dont vous n’avez encore jamais entendu parler, cet ouvrage représente le meilleur guide de ce qui se collectionne et qui passionne parmi les meilleures pièces de design pour les connaisseurs comme pour tous ceux qui s’intéressent à notre mode de vie actuel.

Collecting Design nous dit tout sur ce passe-temps qui rend accroc, sur les pièces vintage par rapport aux éditions limitées, les grands noms et ce sur quoi il faut garder un il, le tout selon le point de vue d’un collectionneur passionné qui a rencontré les plus grandes personnalités du marché pour des interviews en profondeur, interrogeant d’autres collectionneurs (Bruno Bischofberger, Michael Boyd, Peter Brant, Dennis Freedman, Reed Krakoff, Ronald Lauder, Rachel Lehmann), des marchands (Anthony DeLorenzo, Suzanne Demisch, Barry Friedman, Clémence and Didier Krzentowski, Zesty Meyers and Evan Snyderman, Murray Moss, Patrick Seguin, Alasdhair Willis), d’exceptionnels créateurs de tendance (Jacques Grange, Marc Jacobs, Karl Lagerfeld, Peter Marino, Robert Rubin, Ian Schrager, Axel Vervoordt) et des experts en vente aux enchères (Philippe Garner chez Christie’s, Alexander Payne chez Phillips de Pury, Richard Wright, James Zemaitis chez Sotheby’s).

Lindemann écrit: « Après avoir passé des heures avec 24 experts, je peux désormais discuter des qualités d’Emile Jacques Ruhlmann par rapport à celles d’Eileen Gray, de celles de Carlo Mollino par rapport à celles de Gio Ponti, de Marc Newson par rapport à Ron Arad, et ainsi de suite. J’espère que vous prendrez autant de plaisir et que vous en apprendrez autant que moi sur ce domaine fascinant, et que vous en tirerez autant de profit. »

Alors, aimeriez-vous utiliser un chèque ou une carte de crédit? »Continuez à demander et à demander jusqu’à ce que vous franchissiez presque la ligne d’un parasite. Mais je pense que c’est ce qui est vraiment excitant – le fait qu’il n’y a pas une approche étroite de la collecte, et maintenant il y a une renaissance dans la compréhension de la conception et des arts décoratifs. Les figures 1a et 1b montrent une image du moule époxy à base de xurographie et du dispositif microfluidique fabriqué.

John, Mattia Biagi, Christopher Boots et Fernando Mastrangelo. C’est une révélation pour apprendre ce qui a été fait, combien a changé en 100 ans, ce qui est disponible aujourd’hui, et pour combien. Art déco à la Wiener Werkstatte, Bauhaus aux Eames, modernistes français, et tout un bunc. Pour arriver aux formes abstraites du mobilier, il versa des flaques d’encre sur le sol de son atelier.