Hans Kelsen. Forme du droit et politique de l’autonomie PDF, EPUB

George, dans la défense du droit naturel (Oxford: Clarendon Press, 1999), sec. C.


ISBN: 2130570739.

Nom des pages: 122.

Télécharger Hans Kelsen. Forme du droit et politique de l’autonomie gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

« Pour beaucoup, Hans Kelsen (Prague, 1881- Berkeley, 1973) est le plus grand juriste du XXe siècle. Pour d’autres, il pourrait bien être le pire. Mais il est, aux yeux des uns ou des autres, le plus grand ou le pire au fond pour la même raison : parce qu’il est le plus important ou, à tout le moins et certainement, l’un des plus importants représentant du positivisme juridique au XXe siècle.
(…) Le présent ouvrage ne prend ni le parti de l’apologie béate, ni celui du rejet brutal. Il s’agit de reconnaître, au contraire, que, probablement, l’on ne peut penser contre Kelsen si l’on n a pas fait l’effort de penser suffisamment avec lui. Il s’agit donc de reconnaître à Kelsen sa grandeur, sans pour autant l’ériger en une sorte de statue du commandeur des croyants, et de le faire ainsi sortir des sectes dans lesquelles des fidèles bien intentionnés ont cru pouvoir ou devoir l’enfermer. L’ensemble des auteurs de ce livre nourrissent à l’égard de Kelsen une admiration raisonnable, qu’ils se sentent d’ailleurs kelséniens ou non. » (O. Jouanjan, extrait de la présentation).

Pour ce faire, j’étudie l’analogie entre la souveraineté et l’autonomie individuelle. L’interprétation est requise dans toutes les phases du processus dynamique de création de normes à partir d’autres normes (supérieures), et chaque norme doit être interprétée. Historiquement, la pensée utilitaire sur la loi est associée au philosophe Jeremy Bentham.

Bourse d’études juridiques »(2000) 8 Études féministes et juridiques 199. Interpréter, en somme, consiste à décrire la signification des directives faisant autorité. La logique moderne fait lentement sentir son influence dans le second type de jurisprudence analytique, ce qu’on appelle la logique juridique. Sa principale revendication, en termes simples, est que ce qui est naturellement devrait l’être.