Papier glacé : Un siècle de photographie de mode chez Condé Nast PDF, EPUB

VIDÉO: Une surprise au chocolat irlandais – regardez ce qui se passe ensuite!


ISBN: 2878113934.

Nom des pages: 179.

Télécharger Papier glacé : Un siècle de photographie de mode chez Condé Nast gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Depuis un siècle, le groupe Condé Nast, éditeur notamment des magazines Vogue et Glamour, joue un rôle déterminant dans le domaine de la photographie de mode grâce au talent de découvreur de ses rédacteurs en chef et directeurs artistiques qui ont su lancer de jeunes photographes parfaitement en adéquation avec leur époque, capables de saisir l’air du temps, de l’incarner et de le sublimer. Les personnalités exceptionnelles qui ont façonné ces journaux, tels Edna Woolman Chase, Diana Vreeland ou Alexander Liberman, ont ainsi donné leur première chance aux plus grands noms de la photographie de mode – Horst P. Horst, Erwin Blumenfeld, David Bailey, Guy Bourdin, Corinne Day, Deborah Turbeville ou encore Solve Sundsbø, pour n’en citer que quelques-uns.En nous donnant à voir ces images emblématiques qui ont jalonné l’histoire de la mode et de sa représentation depuis les premiers clichés de mode de l’immense Edward Steichen en 1911 jusqu’à ceux de Mario Testino, Bruce Weber, Tim Walker ou Michael Baumgarten en passant par Cecil Beaton, Irving Penn et Helmut Newton, cet ouvrage jette une lumière nouvelle sur un art photographique qui n’a eu de cesse d’innover. L’historienne de la photographie Nathalie Herschdorfer a bénéficié d’un accès inédit aux archives Condé Nast à New York, Paris et Milan et présente dans cet ouvrage une sélection de clichés originaux ainsi que les pages des magazines dans lesquels ils ont été publiés. Elle nous donne ainsi l’opportunité exceptionnelle de redécouvrir le travail de plus de 80 photographes à l’orée de leur carrière. Le livre comporte également des essais d’Olivier Saillard, directeur du Musée Galliera à Paris, et de Sylvie Lécallier, responsable des collections photographiques de ce même musée, ainsi qu’un entretien exclusif avec Franca Sozzani, rédactrice en chef de Vogue Italia.

L’exposition a été coproduite et est actuellement présentée à la Fashion Space Gallery du London College of Fashion. Dans le langage moderne, il est parfois pris pour suggérer le conservatisme et la réticence à explorer de nouvelles approches. Vous continuez à faire des tas de choses, à faire beaucoup de travail que personne d’autre ne veut faire et à faire en sorte que la vie de votre patron soit aussi simple que possible – même si cela ne veut pas dire que la vôtre ne l’est pas.

À travers le Jazz Age et la Grande Dépression, les défilés parisiens et les soirées aux Oscars, Vanity Fair a capturé des moments emblématiques au fur et à mesure de leur déroulement. Le photographe, Walker Evans est attribué à être fortement influencé par ce style de photographie. Le mélange de technique pictorialiste et de vision fraîche était caractéristique du moment de transition où Alfred Stieglitz, Coburn, Karl Struss et Paul Strand ont commencé à célébrer l’expérience urbaine contemporaine. Ce nouveau chapitre dans chacun des styles de ces artistes était un pas vers le phénomène international du modernisme dans l’art, et les deux feraient mine de faire leur meilleur travail.