Sur James Joyce PDF, EPUB

Et le roman de Joyce était de la pure littérature – sa seule loyauté était de représenter la vaste infinité de la conscience humaine: ses associations géantes et ses défaillances d’attention.


ISBN: B00VFT7I5K.

Nom des pages: 157.

Télécharger Sur James Joyce gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Dans cette conférence donnée en 1927, Italo Svevo se fait tant analyste affuté que portraitiste passionné. De son amitié avec James Joyce, rencontré à Trieste en 1906, l’Italien confie la genèse : ignoré par la critique et en manque de lecteurs, il abandonne l’écriture et entre dans la fabrique de vernis de son beau-père. Pour arpenter l’Europe en tant que commercial, il se voit obligé de suivre des cours d’anglais à l’École Berlitz de la ville, où James Joyce, de vingt ans son cadet, enseigne. De là naît une amitié, une « affinité élective » qui se traduit par l’échange d’ouvrages, de conseils et des encouragements mutuels. Joyce s’avérera d’ailleurs être la clé de voûte du rayonnement européen de l’œuvre de Svevo.
Cette conférence constitue une voie d’accès originale à l’univers fascinant de l’auteur de Finnegans Wake. L’approche biographique est complétée par une interprétation brillante de Ulysse. Au fil d’une analyse méticuleuse et critique de l’ouvrage, Svevo entend mettre au jour des clefs de lecture. L’une d’elle serait à trouver du côté de Stephen Dedalus, personnage aux multiples facettes, qui incarne à ses yeux l’alter ego de l’écrivain irlandais. Celui qui aurait inspiré Léopold Bloom, le héros principal du chef d’œuvre, nous livre ici une poétique inspirée et inspirante de la vie et de l’œuvre de Joyce.

Weaver a approché le comte O’Kelly, le chargé d’affaires irlandais à Paris, mais l’hostilité à Joyce parmi le clergé catholique, les savants et les politiciens était si intense que la demande a été refusée. Les jeunes juifs américains sur ces voyages de 10 jours sont ravis par l’expérience. Les partisans de la justice simple – hélas, il n’y a pratiquement rien de Gogarty – peuvent trouver des encouragements dans l’affichage du bail réel dans la tour; qu’un panneau appelle la tour de James Joyce ne doit pas les effrayer: les droits de la possession ultime sont maintenant absolus. Dans la scène de la tour, Mulligan dit à Stephen: «Vous savez, Dedalus, vous avez la vraie manière d’Oxford.» Et il spécule que c’est pourquoi Haines, l’Anglais qui reste avec eux, ne peut pas faire sortir Stephen.

Il a passé un mois à Trieste avant de revenir à Dublin, cette fois en tant que représentant de quelques propriétaires de cinéma et hommes d’affaires de Trieste. L’écrivain irlandais avait déjà publié un recueil de nouvelles intitulé Dubliners, ainsi qu’un portrait de l’artiste en tant que jeune. Le terminal des croisières et le centre des congrès de Trieste sont également à proximité. Les visiteurs peuvent également participer à des visites et profiter de conférences et d’autres événements tout au long de l’année.